Algarve

Fin d’année 2014 en Algarve

Nous sommes à Portimao sur la côte sud du Portugal depuis le 9 décembre. La marina est située dans l’embouchure du rio Arade, très grande baie protégée par une digue, aussi nous pouvons nous mettre au mouillage à l’extérieur quand il fait beau : le cadre est superbe ! Nous rentrons à la marina quand le temps se gâte et quand les batteries sont à plat. Portimao, sur la rive droite, est une énorme station balnéaire moderne. Sur la rive gauche, Ferragudo est un charmant village de pêcheurs. L’endroit est donc idéal pour cette pause prolongée.

Nous avons fait deux petites navigations très cool à la journée pour aller découvrir les grottes de Lagos. Le temps s’écoule doucement entre bricolage (encore et toujours), intendance quotidienne mais surtout promenades en annexe (falaises ocres très découpées avec des grottes et des eaux limpides allant du bleu au vert) ou à pied pour profiter des belles journées ensoleillées (18° l’après-midi). Nous voilà enfin en vacances et comptons profiter de cette pause tranquille pour nous reposer. Quant à Youenn, il a un peu de retard à rattraper sur son planning de cours, alors il n’a droit qu’à une petite pause pour Noël (oh, le pauvre…)

Voir la page sur Portimao et ses alentours (Ferragudo et Alvor) ainsi que celle sur les grottes de Lagos.

Lambarena retranché en Algrave

Notre tentative de traversée vers les Canaries a échoué ! Nous sommes partis dimanche 7 décembre en fin de matinée au moteur faute de vent. Ensuite un petit vent s’est levé mais impossible de tenir un cap au sud avec une grosse houle qui dévie sans cesse le bateau de 50° ! Nous avons donc d’abord tiré un bord Ouest / Sud Ouest, jusqu’en milieu de nuit avec le moteur en appui.  Dans la nuit l’équipage donne des signes de défaillance : Cath et Youenn ont le mal de mer. Le plus sage est donc d’abandonner et de nous retrancher sur la côte sud – à Portimao - que nous atteignons dans la nuit.

Ouf, le calme et le soleil pour requinquer l’équipage ! Après discussion avec nos voisins de ponton qui nous ont vanté les mérites de cette côte, nous décidons de changer notre programme : pour cette année ce sera farniente en Algarve ! La vie en mer demande souplesse et adaptation : pourquoi s’obstiner à aller aux Canaries alors que nous trouvons ici ce que nous cherchions : une belle côte à explorer et du soleil. Nous mettrons ce temps à profit pour nous améliorer en gestion des voiles… et pour suivre plus attentivement les cours de Youenn.

Pour les marins, voir le récit de cette tentative de traversée vers les Canaries..