La Palma

Dernières îles de la saison 3 (news du 13/04/2017)

Nous avons passé une dizaine de jours sur l'île de La Palma, à la marina de Tazacorte. Après quelques jours de bricolage (encore et toujours !...) nous avons loué une voiture pour visiter l'île et faire de la randonnée.

Nous sommes ensuite restés une dizaine de jours à La Rastinga, petit port de pêcheurs au sud de El Hierro, l'île du bout du monde... Nous avons sillonné l'île en voiture et apprécié la variété de paysages sur cette île très sauvage.

Nous sommes de retour à Gran Tarajal, sur Fuerteventura, où nous préparons le bateau à un long "hivernage" : nous rentrons en avion le 1er mai en Bretagne et ne retrouverons le bateau qu'en octobre pour de nouvelles aventures, des vraies cette fois, puisque nous préparons un voyage vers le Cap Vert puis le Brésil.

Voir les récits dans "Saison 3 > Les îles occidentales" :

- La Palma;

- El Hierro, l'île du bout du monde.

Nous

Notre dernière île : La Palma (news du 30/03)

Notre départ des Canaries pour rentrer en Bretagne est maintenant imminent !... Nous surveillons la météo et il est probable que nous partions le 1er avril. Mardi soir nous avons embarqué Nicolas, jeune équipier sympathique, pour le voyage retour. Nous passons ces deux derniers jours à visiter La Palma, mais Nicolas nous a lui aussi apporté le mauvais temps et la pluie nous a fait rebrousser chemin aujourd'hui. Demain devrait être plus ensoleillé pour découvrir cette île magnifique. 

Nous sommes à la marina de Tazacorte, sur la côte Nord-Ouest de La Palma, depuis la mi-mars. Toutefois, nous n’avons pas eu le temps d’aller découvrir l’île, hormis les villes avoisinantes, trop occupés à préparer notre bateau pour ce long voyage : rangement, nettoyage, améliorations diverses… Nous voilà fin prêts mais, pour ma part, un peu anxieuse devant ces longues journées de mer !

Nous ferons une première escale à Madère (environ 4 jours de mer) où nous resterons le temps de trouver une bonne fenêtre météo pour remonter vers le Portugal ou La Galice (une dizaine de jours). Les vents dominants sont Nord et Nord-Est, ce qui rend le périple compliqué ! Nous espérons faire quelques mouillages dans les rias de Galice avant de traverser le Golfe de Gascogne vers Bénodet en 4 ou 5 jours si les vents sont favorables. Nous espérons arriver début mai, mais en mer rien n’est certain.

Voir les pages dans « Saison 2 aux Canaries », chapitre « La Palma » :