Vers les Tobago Cays

Brève escale à Petit St Vincent

Après avoir passé les fêtes de fin d’année au mouillage à Tyrel Bay (Carriacou) nous reprenons enfin la mer le deux janvier (2019). Cela fait maintenant neuf mois que nous n’avons pas navigué. Nous allons remonter tranquillement jusqu’en Martinique que nous souhaitons atteindre dans une quinzaine de jours. Nous voulons passer plus de temps dans ces îles que nous avons déjà parcourues l’an dernier. Le départ se fait avec un vent soutenu Nord Est de 20 noeuds : exactement notre direction de sorte que nous naviguons péniblement au moteur jusque Petit St Vincent. Après tout ce temps sans naviguer et notre talonnage en mars dernier cette première sortie en mer est plutôt stressante : nous gardons l’œil rivé à la carte et passons bien au large des cailloux ! Nous mouillons en retrait devant la magnifique plage de sable blanc de cette île privée (c’est un hôtel de luxe). Nous traversons en annexe pour chercher de l’essence à Petite Martinique mais ils sont en rupture de stock. Ensuite nous allons jusque l’îlot minuscule de Punaise, son voisin Morpion étant pour le moment envahi de touristes. Le courant est trop fort pour se baigner sur le récif en toute sécurité et les abords de l’île ne présentent aucun intérêt. Déçus nous regagnons notre bateau.

Mouillage de rêve aux Tobago Cays

Le lendemain nous nous dirigeons vers les Tobago Cays. Ces îlots sont l’escale incontournable des Grenadines et nous étions sur le point de nous y rendre quand nous avons talonné en fin de saison 4... frustrés nous nous réjouissons d’y mouiller enfin. Pas de changement pour le vent mais cette fois le cap nous permet au moins de hisser la trinquette en complément du moteur. L’approche des Cays est une fois encore un grand moment de stress d’autant que le mouillage est très fréquenté et que la manœuvre s’avère un peu délicate entre les bateaux. Nous optons pour Baradale bien que ce ne soit guère abrité du vent. L’après-midi nous faisons le tour des îlots en annexe et débarquons sur Baradale et Petit Bateau. Cette fois la chance est avec nous et nous voyons enfin quelques belles tortues en nageant devant Baradale. Le lendemain nous nous baignons devant Petit Bateau : les fonds sont beaux mais le courant nous fait vite dériver et j’ai beaucoup de mal à revenir à la plage malgré mes palmes. Thierry s’aventure ensuite sur le récif et trouve un passage pour aller nager à l’extérieur. C’est un superbe aquarium mais c’est très physique avec la houle et il rentre très vite complètement exténué, lui qui a pourtant l’habitude de nager dans des conditions extrêmes. Inutile de préciser que ce terrain de jeu n’est pas pour moi. Le soir nous allons manger une grosse langouste au barbecue au restaurant sur la plage de Petit Bateau. Entre-temps nous prenons une bière sur un bateau voisin et nous collectons de précieuses informations sur le Vénézuéla...
Les Tobago Cays sont une réserve et il faut payer 5$EC (environ 1,5€) par jour et par personne. Les bouées (payantes) ne sont pas obligatoires. C’est une escale touristique très fréquentée mais cet archipel est vraiment de toute beauté ! Il serait toutefois plus agréable avec moins de vent...

C'est où ?

Escale aux Tobago Cays à proximité de Mayreau

 

 

Voir la carte de notre trajet avec ses escales en cliquant ICI.

Fil conducteur

Voir le récit précédent et le récit suivant de la saison 5.

Retrouvez dans la liste à droite tous les récits de la saison 5 --->

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 27 jan 2019